Bronzes Animalia

Louis Riché

(1877 - 1949)

Formé par Georges Gardet (1863 – 1939), Louis Riché exposa dés l’âge de dix-neuf ans au Salon des Artistes français en 1896. Il fut rapidement reconnu comme un sculpteur animalier de talent, tout particulièrement apprécié pour ses représentations de chiens et de félins. Avec beaucoup d’aisance, il s’exprimait à travers différents matériaux : cire, bronze, marbre, ivoire et argent. Il obtint une mention honorable en 1897, une médaille de troisième classe en 1903 et une médaille de deuxième classe en 1905. Ses sculptures se caractérisent par l’élégance des formes et un goût prononcé pour le naturalisme et par la suite, pour l’esthétique Art Déco. Dans ses années de maturité, il réalisa des sculptures mettant en scène des figures féminines, avec ou sans animaux, synthétisant les recherches de l’artiste. Sa Diane chasseresse accompagnée de ses chiens, qui n’est pas sans rappeler certaines figures de Demetre Chiparus (1886 – 1947)  ou Otto Poertzel (1876 – 1963). 

Littérature

– E. Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, volume III, Paris : Librairie Gründ, 1939, p. 609.

 

 

 

Œuvres disponibles