Bronzes Animalia

Georges gardet

(1863 - 1939)

Lion dévorant une antilope

Bronze à patine brune sur base en granite

H. : 28,3 cm ; L. : 50 cm

Signé en creux « G GARDET »

Épreuve de fonte ancienne

« Ce qui constitue son génie, c’est d’avoir su comprendre, d’en avoir deviné les passions, les fièvres, les besoins, et d’avoir portraituré – avec des études faites devant les cages du Jardin des Plantes – le lion du désert, en son état originairement sauvage et féroce, d’avoir imaginé ce qu’étaient, étreignant une proie, ces pattes qu’il voyait jouer avec une boule de bois, ce qu’étaient, luttant contre un reptile ou dévorant un caïman, ces puissantes mâchoires étudiées dans l’inaction de la captivité et de la solitude. » 

Littérature

– Maurice Guillemot, « Georges Gardet », dans la Revue illustrée, numéro 23, 15 novembre 1901, p. 5. 




Information et demande de prix