Bronzes Animalia

José Maria David

(1944 - 2015)


José Maria David a grandit en Loire-Atlantique, près de la forêt du Gâvre. Dès son plus jeune âge, il est sensible à la nature et aux animaux. Son goût pour l’art et pour le Beau le conduisent d’abord à exercer la profession d’antiquaire. Il a également parcouru le monde, en particulier entre 1984 et 1986, période pendant laquelle il travaille pour Christina Onassis.

C’est à partir de 1986 qu’il décide de se consacrer entièrement à la sculpture, art qu’il pratiquait déjà enfant en modelant l’argile. Tout au long de sa vie, il revendique cette héritage de l’enfance qui le pousse à chercher constamment la spontanéité et l’authenticité dans sa manière de travailler. Sa technique se veut instinctive, représentative de l’attitude furtive, du mouvement que l’artiste cherche à saisir. Le travail du pouce est essentiel dans l’élaboration du modelé et les traces de doigts restent visibles dans la matière. La perception du volume est admirable. José Maria David n’aspirait pas à l’exactitude mais plutôt à offrir une image pure et fidèle de son modèle, de sa gestuelle, voire même de sa psychologie.

 

 

Littérature

– J.-C. Hachet, Dictionnaire illustré des sculpteurs animaliers & fondeurs de l’Antiquité à nos jours, Paris : Argusvalentines, volume I, 2005, pp. 290 – 291. 

Œuvres disponibles

Œuvres vendues

Éléphant