Bronzes Animalia

Emmanuel Frémiet

(1824 - 1910)

Emmanuel Frémiet est le neveu du sculpteur Rude, dont il fut l’élève. Il s’est surtout illustré dans l’art animalier au début de sa carrière, avant de s’intéresser à d’autres sujets. Il représentait souvent des combats, mettant en avant les musculatures avec une grande expressivité. 

Après avoir exercé différents métiers, Frémiet fit ses débuts au Salon en 1843, avec un modèle en plâtre représentant une Gazelle. Il participa ensuite régulièrement à l’exposition annuelle, où en 1849, il obtint une première médaille.

En 1860, il fut nommé Chevalier de la Légion d’Honneur, puis Officier en 1878, Commandeur en 1896 et Grand Officier en 1900. En 1892, il devint membre de l’Institut et il succéda à Barye comme professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle en 1875.

 

 

Emmanuel Frémiet reçut plusieurs commandes publiques, dont la statue de Jeanne d’Arc de la Place des Pyramides, à Paris. Ses sculptures monumentales se trouvent également dans des villes étrangères : Bucarest, Baltimore et Port-Saïd. Il travaillait aussi avec la Manufacture de Sèvres en fournissant des modèles.

 

 

Littérature

– J.-C. Hachet, Dictionnaire illustré des sculpteurs animaliers & fondeurs de l’Antiquité à nos jours, Paris : Argusvalentines, volume I, 2005, pp. 334 – 335. 

P. Kjellberg, Les bronzes du XIXe siècle : Dictionnaire des sculpteurs, Paris : Les éditions de l’amateur, 1996, pp. 327 – 337. 

Œuvres disponibles

Œuvres vendues

Chiens limiers assis

Chat assis

Chien terre-neuve couché