Bronzes Animalia

Emmanuel Frémiet

(1824 - 1910)

Cheval arabe

Bronze à patine brune richement nuancée

H. : 27 cm ; L. : 28 cm ; P. : 9 cm

Signé « E. FREMIET » sur la terrasse

Numéroté « 2 » avec une marque de fondeur ou  « 20 » sur le rebord 

Gravé « EF » sous la terrasse

Fonte de l’atelier de l’artiste ou fonte Charles More

Entre 1865 et 1910

Cette très belle sculpture d’Emmanuel Frémiet porte les initiales de l’artiste, ainsi qu’un numéro, probablement le  « 2 », suivi d’une marque. Celle-ci apparaît également sur une épreuve du groupe de Centaure et ours de la collection de Geneviève et Pierre Hebey, vendu chez Artcurial le 23 février 2016 (lot 443). Le Cheval arabe semble avoir été édité par Frémiet, avant que ce dernier ne confie la fonte de ses bronzes à Charles More à partir de 1872.

Bibliographie

– C. Chevillot, Emmanuel Frémiet, la main et le multiple, cat. exp., musée des Beaux Arts de Dijon, du 5 novembre 1988 au 16 janvier 1989, musée de Grenoble, 23 février 1989 au 30 avril 1989, p. 113, cat. S 178.



Information et demande de prix