Bronzes Animalia

Antoine-Louis Barye

(1795 - 1875)

Basset debout (tête tournée à droite, second modèle)

Bronze à patine brune nuancée

H. : 15,5 cm; L. : 23,5 cm; P. (terrasse) : 9,6 cm

Signé en creux «BARYE» sur la terrasse

Épreuve de fonte ancienne, XIXe siècle

Au début des années 1840, Barye produit plusieurs modèles de bassets, des chiens courants très appréciés sous le règne de Napoléon III. 

Le Basset debout est décrit dans le catalogue raisonné de Michel Poletti et Alain Richarme (A34). La première édition de ce modèle peut être datée vers 1845. Notre épreuve correspond ainsi au second modèle du Basset debout (tête tournée à droite), le premier datant de 1841. On distingue aisément ces deux modèles puisque le premier chien est plus trapu, la tête baissée et la fouet rabattu entre les pattes arrières.

Il semble que Barye ait cessé d’éditer le premier modèle après 1845. Le second modèle fut édité par l’association Martin-Barye (1845 – 1857) et par l’atelier Barye (1857 – 1875). Après le décès du sculpteur, le modèle en bronze et le plâtre furent acquis par la maison Graux-Marly.

Cette épreuve possède des éléments de montage particulièrement apparents, qui ne sont pas sans rappeler le chef-modèle conservé au Metropolitan Museum de New York, avec sa figure amovible (no. 10.108.6)Par ailleurs, des sources contemporaines de l’artiste nous apprennent que «l’intervention du ciseau est nulle ou presque nulle» sur certains bronzes, allant même parfois jusqu’à préserver les coutures (Le Magasin Pittoresque, 1855, p. 338).

Bibliographie

– Michel Poletti et Alain Richarme, Barye : Catalogue raisonné des sculpturesParis : Gallimard, 2000, p. 153, A 34.

-Edouard Charton (dir.), «Bronzes d’art. Les animaux de Barye», dans Le Magasin Pittoresque, t. XXIII, 1855, p. 338.


Information et demande de prix